les-avantages-contrat-dapprentissage-lemployeur.png

Les avantages du contrat d’apprentissage pour l’employeur

En effet, la voie de l’apprentissage vous permet de recruter des jeunes collaborateurs afin qu’ils se forment dans votre entreprise. Ils font partie intégrale de votre équipe, et pour apprendre son métier, le jeune a besoin d’utiliser votre matériel et vos équipements. 

Une exonération de vos cotisations sociales

Si votre société est inscrite au Registre des métiers ou si vous employez moins de 11 salariés, vous serez exonéré de l’ensemble des cotisations patronales et salariales. Les cotisations supplémentaires d’accidents du travail et de maladies professionnelles sont exemptées de cette exonération. Cette aide financière collabore beaucoup avec les entreprises de l’agroalimentaire où les demandes de formation en alternance sont plus nombreuses

Les cotisations des assurances sociales sauf AT/MP et celles des allocations familiales sont prises en charge par l’état dans leur globalité. L’état finance également les cotisations sociales salariales d’origine légale et conventionnelle fixées par la loi dues au titre des salaires versés aux jeunes apprentis. Le reste des cotisations sont calculées sur une base forfaitaire. 

Un crédit d’impôt peut vous être accordé

Sont concernées, les entreprises imposables sur leur bénéfice réel ou bénéficiant de l’exonération d’impôt comme les  Jeunes Entreprises Innovantes, entreprises implantées en ZFU. 

Grâce au crédit d’impôt vous pouvez exploiter une économie pouvant aller jusqu’à 2 200 €, sur certaines conditions, ce qui n’est pas négligeable. 

Des aides financières pour vous soutenir

En Bretagne, le Conseil Régional apporte une aide financière pour les entreprises employant des jeunes.

– l’aide proratisée à l’accompagnement de l’apprenti

– les bonifications qualitatives annuelles

Pour les sociétés embauchant moins de 20 salariés, vous pouvez profiter d’une aide complémentaire au recrutement d’apprenti.

Bénéficiez de l’aide à la mixité

Celle-ci vous est versée lorsque vous embauchez une jeune femme dans les métiers qui se situent plutôt vers la gente masculine, et lorsqu’un jeune homme est recruté dans un métier réservée aux femmes. Cette aide de 300 €, sera versée tous les ans. 

Les formations concernées sont CAPA IAA Spécialité OPTIV, le Brevet Professionnel des Industries Alimentaires, le BAC PRO Boucher-Charcutier-Traiteur.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *