L’annuaire téléphonique fait de la résistance

bottin

Utiles encore pour certains, ringards pour d’autres, l’annuaire a ses fidèles dans le Haut-Rhin. La distribution se poursuit durant le mois de juin : rien que 350.000 bottins ! Ils sont 77% des Haut-Rhinois à le demander, contre 70% des Français en moyenne nationale.

Même s’il est un peu passé de mode avec l’arrivée d’internet, beaucoup de Haut-Rhinois demandent toujours à recevoir l’annuaire : 77% dans le Haut-Rhin, contre 70% au niveau national. Actuellement 350.000 bottins sont distribués dans le département, tout au long du mois de juin. Certains abonnés y restent très attachés ici.

Je n’ai pas internet, je n’ai pas d’ordinateur, donc il me sert »

A Wintzenheim, près de Colmar, Raymonde reste attachée au bottin :  » Je n’ai ni internet, ni ordinateur, donc il me sert beaucoup pour consulter les numéros de téléphone. Un seul regret : c’est qu’il est écrit un peu petit, difficile parfois de le déchiffrer », regrette cette habitante d’un quartier pavillonnaire.

« Dans le Haut-Rhin, les habitants restent très attachés au bottin, 77% des gens en font encore la demande » , précise Isabelle Lascombe, la directrice des annuaires imprimés. Ils sont distribués à ceux qui ont une ligne téléphonique.

Adeptes des annuaires, dépêchez-vous d’en profiter ! La dernière distribution, c’est en 2017 : en 2018 ce sera fini.

Source : francebleu.fr