devenir-jardinier-paysagiste-est-possible-en-contrat-dapprentissage.png

Devenir jardinier paysagiste est possible en contrat d’apprentissage

Aujourd’hui, les contrats d’apprentissage sont de plus en plus fréquents du fait de leur bonne notoriété. En effet, même s’il amène quelques difficultés car il faut mener une carrière tout en étudiant, ce contrat est tout de même un avantage pour votre avenir.

Un contrat d’apprentissage pour vous former au mieux

Grâce à une école qui vous forme au CAP Jardinier Paysagiste, vous poursuivrez votre diplôme tout en alliant l’enseignement général à l’enseignement professionnel. Pendant votre période d’apprentissage qui dure deux ans, vous apprendrez les techniques d’aménagements, l’entretien des végétaux, la réalisation des espaces paysagers et tout ce qui touche à votre futur métier.

Le contrat d’apprentissage est un contrat de travail à part entière, ce qui signifie que vous bénéficierez des mêmes droits que les autres salariés. Vous pouvez suivre ce cursus si vous avez moins de 15 ans en disposant d’une convention. Dès 15 ans, vous pourrez signer votre contrat d’apprentissage et profiter de ses nombreux avantages.

En effet, grâce à ce cursus scolaire, vous serez rémunérés tous les mois selon une base de pourcentage du SMIC et votre âge. Il est utile de savoir que la plupart des employeurs aiment embaucher un jeune sorti d’un contrat en alternance car il sera opérationnel dès l’entrée en entreprise.

Une formation adéquate

A l’école comme au sein de votre société, vos savoirs faire techniques et professionnels seront acquis durant ces deux années de formation, ce qui favorisera l’entrée dans la vie active. Après votre CAP, vous pouvez aussi poursuivre vers un Bac Pro ou un BP Aménagements Paysagers, selon vos envies. Un certificat de spécialisation des formations en élagage, maçonnerie paysagère, mécanique parc et jardins est tout aussi possible.

Quoiqu’il en soit, il faut savoir que ces métiers sont plutôt réservés aux jeunes actifs, aimant travailler en extérieur. Les conditions de travail sont assez difficiles au vu du climat météorologique changeant régulièrement, surtout dans certaines régions. Il ne faut pas avoir peur non plus de se « salir les mains », car vous serez amenés à travailler la terre, les arbres et autres. Vous manierez aussi des appareils électriques liés aux travaux de jardinage.

Le centre scolaire mettra tout en œuvre pour que vous puissiez au mieux exercer votre métier, et vous guidera tout au long de votre projet scolaire.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *